constat

Les blessures que connaissent les personnes et plus largement les familles, sont nombreuses et de plus en plus complexes. Epoux, parents, célibataires, enfants, grands-parents … personne n’est malheureusement indemne.

La plupart du temps, le démon se sert des blessures, qui constituent autant de points de fragilité pour nous éloigner de l’amitié avec Dieu, nous faire perdre l’état de grâce.

Prenons un exemple : Nous sommes comme un navire dont la coque est abîmée (nos blessures) et qu’un choc nouveau viendrait percer (tentation venue du démon à laquelle on succombe).