Chemin de guérison

Présentation

Le présent chemin de guérison est comme un antibiotique spirituel. Pour lutter contre les virus qui viennent agresser la paix et la joie de nos familles, de leurs membres, il est indispensable de s’adresser au seul médecin capable de soulager vraiment la personne humaine dans toutes ses dimensions : la Divine Miséricorde. Et quel médecin ! Ne reconnaissons-nous pas en elle le bon berger, celui qui, laissant sous bonne garde son troupeau, va à la recherche de la brebis perdue, au plus profond des ravins, face aux loups ?

Bien sûr, la démarche proposée ici ne peut se substituer à la fréquentation habituelle des sacrements, spécialement celui de la pénitence et de la réconciliation. Que la Sainte Famille de Nazareth nous protège.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous

+ Marc Aillet

Evêque de Bayonne, Lescar et Oloron

 

Préparatifs : Présence de l’icône de la Divine Miséricorde et d’une représentation de la Sainte Vierge

• ACTE D’ADORATION

Signe de croix lentement

Instant de silence 30 secondes/1 minute

S’agenouiller si possible

O mon Dieu, je t’adore car je suis pauvre et faible ne puis rien sans toi. J’attends tout de ta miséricorde infinie, de ta bonté. Tu es mon créateur et sauveur, sans toi je n’existerais pas.

Je t’adore, ô mon Dieu, et n’imagine pas un seul instant pouvoir vivre par moi-même, je suis si faible et incapable. De toutes parts je mesure mes limites. Mes réussites ne sont rien sans toi.

Je t’adore, ô mon Dieu, et je veux que chaque instant de mon existence soit un acte d’adoration de ta souveraine majesté.

Par l’intercession de Notre-Dame, la Vierge Marie, je me réfugie entre tes bras et te le redis : sans toi je ne suis rien, sans toi je ne peux rien. Aie pitié de moi, ô mon Dieu.

• RÉCITATION DU NOTRE PÈRE 

Les bras en croix si possible

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais délivre-nous du mal. Amen

PATER NOSTER, qui es in caelis, sanctificetur nomen tuum. Adveniat regnum tuum. Fiat voluntas tua, sicut in caelo et in terra.

Panem nostrum quotidianum da nobis hodie, et dimitte nobis debita nostra sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.

Et ne nos inducas in tentationem, sed libera nos a malo. Amen.

• RÉCITATION DU JE VOUS SALUE MARIE

Les mains croisées sur la poitrine si possible

Je vous salue, Marie, pleine de Grâce, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pêcheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen

Ave Maria, gratia plena, Dominus tecum. Benedicta tu in mulieribus, et benedictus fructus ventris tui, Iesus. Sancta Maria, Mater Dei, ora pro nobis peccatoribus, nunc, et in hora mortis nostrae. Amen.

• RÉCITATION DU GLOIRE AU PÈRE 

En s’inclinant profondément 

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles.

Amen.

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto. Sicut erat in principio, et nunc, et semper, et in saecula saeculorum.

Amen.

• MÉDITATION DE LA PAROLE DE DIEU

Parabole de l’enfant prodigue (Lc 15,11-32)

Jésus dit encore : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens. Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre. Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.” Il se leva et s’en alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.” Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer. Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait. Celui-ci répondit : “Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.” Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier. Mais il répliqua à son père : “Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !” Le père répondit : “Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !” »

Récitation du psaume 136 

Alternée

Célébrez le Seigneur, car il est bon, car sa miséricorde est éternelle.

Célébrez le Dieu des dieux, car sa miséricorde est éternelle.

Célébrez le Seigneur des seigneurs, car sa miséricorde est éternelle.

A celui qui seul opère de grands prodiges, car sa miséricorde est éternelle.

Qui a fait les cieux avec sagesse, car sa miséricorde est éternelle.

Qui a étendu la terre sur les eaux, car sa miséricorde est éternelle.

Qui a fait les grands luminaires, car sa miséricorde est éternelle.

Le soleil pour dominer sur le jour, car sa miséricorde est éternelle.

La lune et les étoiles pour dominer sur la nuit, car sa miséricorde est éternelle.

A celui qui frappa les Egyptiens dans leurs premiers-nés, car sa miséricorde est éternelle.

Il fit sortir Israël du milieu d’eux, car sa miséricorde est éternelle.

D’une main forte et d’un bras étendu, car sa miséricorde est éternelle.

A celui qui divisa en deux la mer Rouge, car sa miséricorde est éternelle.

Qui fit passer Israël au travers, car sa miséricorde est éternelle.

Et précipita Pharaon et son armée dans la mer Rouge, car sa miséricorde est éternelle.

A celui qui conduisit son peuple dans le désert, car sa miséricorde est éternelle.

Qui frappa de grands rois, car sa miséricorde est éternelle.

Et fit périr des rois puissants, car sa miséricorde est éternelle.

Séhon, roi des Amorrhéens, car sa miséricorde est éternelle.

Et Og, roi de Basan, car sa miséricorde est éternelle.

Qui donna leur pays en héritage, car sa miséricorde est éternelle.

En héritage à Israël, son serviteur, car sa miséricorde est éternelle.

A celui qui se souvint de nous quand nous étions humiliés, car sa miséricorde est éternelle.

Et nous délivra de nos oppresseurs, car sa miséricorde est éternelle.

A celui qui donne à tout ce qui vit la nourriture, car sa miséricorde est éternelle. 

Célébrez le Dieu des cieux, car sa miséricorde est éternelle.

Gloire au Père au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles de siècles. Amen.

• INTERCESSION

1. Miséricorde pour la famille, d’après Saint Jean Paul II

O Dieu, source de charité divine, fais que chaque famille humaine devienne un vrai sanctuaire de la vie et de l’amour.

Que ta grâce oriente les pensées et les actions des époux vers le plus grand bien de leurs familles.

Que les jeunes générations trouvent dans la famille un soutien inébranlable.

Que l’amour, affermi par la grâce du sacrement de mariage, soit plus fort que toutes les faiblesses et toutes les crises.

Que les catholiques s’approchent régulièrement du sacrement de pénitence et réconciliation afin de goûter la saveur de la vie nouvelle dans la grâce divine.

Nous te le demandons par l’intercession de la sainte Famille de Nazareth.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

2. Miséricorde pour les époux

Père, nous nous tournons vers toi, conduis-nous vers ta sainte volonté, accorde-nous d’être époux et parents selon le cœur de ton Fils, donne-nous un cœur toujours plus aimant avec notre prochain.

Garde-nous fidèles à l’Evangile et au dépôt de la foi, garde-nous un cœur de pauvre qui nous guide vers toi seul, renouvelle en nous les dons de ton Esprit-Saint, que notre Mère du Ciel nous protège et nous garde dans la pureté.

Dieu très bon, je te confie ma mission de père, donne-moi de l’exercer étroitement uni à toi, par l’intercession de saint Joseph. Que la fermeté soit toujours associée à la tendresse. Retire de mon cœur tout égoïsme et donne-moi de ne pas défigurer ton visage, afin que nos enfants croient en toi. Donne-moi enfin d’être tout donné à mon épouse, comme le Christ a aimé l’Eglise.

Dieu très bon, je te confie ma mission de mère ; viens à mon secours. Je me sens bien souvent fragile et  c’est dur de faire face à certaines heures du jour. Aide-moi à trouver les lieux d’un vrai ressourcement. Que je reçoive de toi la force de me donner à l’image de Marie ta mère. Donne-moi de soutenir mon époux par mon amour et ma confiance, sans oublier que c’est à lui que tu as donné de conduire la famille.

Jésus, Marie, Joseph, donnez-nous d’éduquer nos enfants de telle sorte que nous les aidions à répondre à leur vocation. Donnez-nous de les accompagner sur le chemin de la vie par notre prière constante et dans la confiance que tu ne les abandonnes pas.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

3. Miséricorde pour les enfants

O Père, plein de miséricorde, je me tourne vers toi pour te demander de me donner force et courage pour vivre mon quotidien en ta présence et selon ta volonté.

Je te prie pour mes parents, donne-leur de s’aimer toujours plus, donne-leur de garder confiance dans les difficultés de l’existence.

Malgré leurs limites, je sais que tu passes aussi par eux pour me faire grandir ; donne-moi un esprit d’obéissance, de respect et d’affection filiale.

Je te confie mes peurs devant l’avenir et face aux manques affectifs dont je pourrais être victime.

O Père, daigne me guérir des blessures reçues de mon père. Que saint Joseph intercède pour moi. Envoie ton Esprit, le consolateur.

O Marie, ma maman du Ciel, viens soigner mon cœur des blessures reçues de ma mère. Protège-moi dans ton manteau maternel.

Je te confie tous les enfants du monde, qu’ils aient la joie de vivre dans une famille unie, la foi catholique et par les liens de la charité.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

4. Miséricorde pour les époux séparés

O Divine Miséricorde, aie pitié de notre amour conjugal. Je te confie la souffrance de mon foyer, mes trahisons, mes violences, mes manques d’amour, mon repli sur moi.

Viens guérir les plaies de mon cœur et celles de mon corps. Envoie ton Esprit de feu afin qu’il vienne aimer en moi alors même que je n’en puis plus.

O Divine Miséricorde, viens pardonner en moi à celui/celle qui m’a blessé(e). Donne-moi le courage de demander pardon à celui/celle que j’ai blessé(e).

Mets en mon cœur et en celui de mon conjoint le désir des retrouvailles et donne-nous les moyens d’y parvenir.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

5. Miséricorde pour les époux divorcés engagés dans une nouvelle union.

O Divine Miséricorde, aie pitié de moi. Dans la situation qui est mienne aujourd’hui, viens me donner ta lumière, ta force et ta joie pour m’aider à avancer, à ne jamais douter de ton amour qui m’attend.

Aide-moi à ne pas craindre, si nécessaire, de faire la vérité sur l’authenticité de l’engagement que j’ai pris le jour de mon mariage et à vivre en conséquence.

Que ta Parole soit ma boussole et m’aide à avancer vers toi qui es la vérité.

Donne-moi d’approfondir sans cesse mon regard sur la sainte Eucharistie, qui n’est pas un droit mais un don purement gratuit. Aide-moi à conformer ma vie à ce mystère qui indique la nature profonde du mariage : un sacrement eucharistique.

Donne-moi l’horreur du péché. J’ai tant besoin de toi.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

6. Miséricorde pour les grands-parents

O Divine Miséricorde, toi qui connais tout sur l’homme, nous te confions notre mission de grands-parents.

Tu as permis que nos enfants connaissent une fécondité, aide-nous à coopérer à leur labeur humblement et discrètement. Que notre présence soit réelle, délicate et prenne sa source en toi.

Sois avec nous dans les joies et dans les peines. Nous te confions nos enfants et petits-enfants. Comble-les de ta présence dans les événements de leur vie : que jamais ils ne s’égarent loin de toi.

Tu sais à quel point nous aimerions les savoir dans ta grâce, donnes-nous d’offrir pour eux nos souffrances afin qu’ils restent fidèles à ton amour.

Nous te rendons grâce pour les merveilles que tu accomplis dans les cœurs.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

7. Miséricorde pour les personnes seules

O Divine Miséricorde, viens me combler de ta présence. Dans cet isolement qui est le mien, je sais que je puis compter sur toi à tout instant.

Inonde-moi de ta grâce, ô très sainte Trinité, fais-moi ressentir la joie profonde qui habite les échanges d’amour, par l’Esprit-Saint, entre le Père et le Fils.

Lorsque je fais cruellement l’expérience de ma solitude, que l’impression d’être abandonné m’obsède au point de croire que ma vie n’a pas de sens, que je n’intéresse personne, donne-moi de me blottir dans le manteau protecteur de Marie.

Donne-moi de faire miséricorde à mon tour, de me tourner vers plus malheureux que moi, de quitter ma tristesse pour rejoindre l’autre et lui donner de mon temps, de ma vie.

Oui, je veux vivre mon existence dans le don de moi-même. Si mes forces m’en empêchent, je te demande, mon Dieu, de m’aider à offrir mes souffrances en union avec toi qui a tant souffert pour nous, seul et abandonné de tes amis, au jardin de Gethsémani.

Enfin, fais luire sur mon visage la lumière de Pâques.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

8. Miséricorde pour les personnes blessées dans leur affectivité

O Divine Miséricorde, tu connais les ruptures, blessures, déviances que j’ai pu vivre dans ma vie affective. Tu sais à quel point j’en ai souffert et ai pu en faire souffrir d’autres.

Viens guérir mes blessures, mettre sur ma route des personnes pour m’aider à cicatriser.

Donne-moi de bien me connaître moi-même pour mieux faire usage de ma liberté. Eclaire mon intelligence, affermis ma volonté et ma persévérance. Sans toi je ne puis durer dans ma résolution de vivre selon le bien.

Viens m’aider à pardonner à ceux qui m’ont fragilisé dans mon affectivité, par leur absence, ou bien par leur présence indélicate. Tu sais mieux que moi quels ont pu être les ressorts de tels comportements.

J’ai soif de la vraie beauté que tu m’as donnée au jour de ma conception, j’ai soif de retrouver la vérité sur moi-même, celle que tu as toujours voulue pour moi.

Sans toi je ne puis rien.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

9. Miséricorde pour les personnes ayant contribué au non-respect de la dignité humaine depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle

O Divine Miséricorde, qui, dans ton inépuisable bonté, t’es fait toi-même petit enfant et même embryon, pour notre salut. Je me présente à toi comme un pauvre.

Viens me donner le courage et la force de témoigner de la grandeur de la vie humaine depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle.

Viens me réconcilier avec toi, viens me consoler. Avec toi je pleure la mort des innocents, de ceux que l’égoïsme, la pression de la société ou des proches, a précipité dans l’oubli et la mort.

J’ai besoin de ton Esprit de feu, de ta grâce, pour vivre vraiment.

Donne-moi de tout faire pour choisir la vie, pour aider les autres à en comprendre la beauté.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous (3 fois).

10. Miséricorde pour l’Eglise

O Divine Miséricorde, je te confie ma mère l’Eglise, le pape, les évêques, les prêtres, les diacres, les consacrés et tous les fidèles baptisés. Envoie ton Esprit-Saint sur eux tous, sur nous tous.

Fais que l’Eglise soit toujours la gardienne de la vérité du Christ sur le mariage, la famille et la vie.

Je prie tout spécialement pour ceux qui sont chargés de transmettre le dépôt de la foi : notre pape, notre évêque. Qu’ils le reçoivent toujours comme le cadeau de ta Providence pour les pécheurs que nous sommes.

Donne-leur la force de l’annoncer, de le célébrer et de le servir sans craindre de déplaire au monde, sans succomber aux loups.

Avec confiance, j’invoque de tout mon cœur Notre-Dame, Mère et protectrice de l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique. Qu’elle veille avec affection sur chacun de ses membres.

O Divine Miséricorde de Jésus, aie pitié de nous. 3 fois

• CANTIQUE FINAL

Salve, Regina, mater misericordiae. Vita, dulcedo et spes nostra, salve.

Ad te clamamus, exsules filii Hevae.

Ad te suspiramus, gementes et flentes in hac lacrimarum valle.

Eia ergo, Advocata nostra, illos tuos misericordes oculos ad nos converte.

Et Jesum, benedictum fructum ventris tui, nobis post hoc exilium ostende.

O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria ! Amen.